Mi Reserva

Come and discover our peaceful area


La Colle-sur-Loup est une commune française membre de la Communauté d'agglomération de Sophia-Antipolis située dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Collois.

Géographie


À la fois proche de la mer et des grandes villes comme Nice (18 km), Antibes et Cannes (25 km) ou Grasse (18 km), et à l'entrée des gorges du Loup, qui permettent de gagner les Préalpes vers Andon ou Gréolières. La commune est bordée à l'ouest par le fleuve côtier le Loup.  L'habitat de La Colle-sur-Loup se disperse sur une superficie de 982 hectares où les espaces verts (400 hectares) et les terres agricoles sont encore très présentes, le site reste donc encore très naturel.


Toponymie


  Le nom du village, tel qu’il apparaît la première fois en 1362 (Colla), vient de l’occitan còla, colline ou montagne1. Des notes issues d’archives mentionnent que le nom de la rivière « Le Loup » qui borde la Commune à l’Ouest aurait un rapport direct avec l'animal. La vallée encore sauvage en certains lieux était, il y a longtemps et jusqu’en 1860, infestée de loups.


Histoire



Au Moyen Âge les habitants de La-Colle-sur-Loup étaient intégrés à la commune de Saint-Paul-de-Vence. Avec l’agrandissement de St-Paul et la construction des nouveaux remparts sous François Ier, de nombreuses demeures ont été détruites et ils se déplacèrent au « bourg de La Colle ». Ce n’est qu’en 1792 que le bourg devint la commune de La-Colle-sur-Loup.


Lieux et monuments

* La chapelle du Canadel : prieuré bénédictin fondé au XIe siècle et classé monument historique
* L’abbaye : on peut la situer entre les années 1150 et 1200 pour sa construction. Le reste du cloître date du XIIe et XIIIe siècles. Elle servit tout d’abord de gîte d’étapes au père l’abbé chaque fois qu’il se rendait aux assemblées des évêques de Vence. Aujourd’hui l’abbaye est devenue un hôtel-restaurant de prestige.
* Le château de Monfort : construit en 1523 par René de Savoie. Il est composé d’un corps de bâtiment et d’une tour. À l’intérieur, un escalier à vis exécuté en très belle pierre et un plafond à caisson.
* L’église paroissiale du XVIIe siècle : les travaux débutèrent en 1573 et furent terminés en 1658. En 1673, le clocher était à son tour édifié.
* La chapelle des Pénitents blancs : construite en 1808. À la Révolution, elle fut vendue et transformée en appartement.
* La chapelle Saint-Roch construite en 1843, elle présente une façade classique comportant une porte d’accès plein cintre, un mini clocher surmonte la façade. Deux tableaux modernes constituent la décoration intérieure.
* La chapelle Saint-Donat : située au bord du Loup elle se trouve sur l’ancien chemin qui reliait Vence à Grasse par Saint-Paul et La Colle où l’on peut encore voir des restes du pont.
* La chapelle du Rosaire : datant de 1612, elle fut vendue en 1792 comme bien public. Au fil des années la chapelle et le cloître ont été transformés en appartements privés.
* Ancien hôpital Hôtel-Dieu : créé en 1723 par l’évêque de Vence dans une maison cédée par un chirurgien Collois.
* Ancienne gare créée en 1910 : ce bâtiment servait de gare pour le tramway qui partait de Cagnes-sur-Mer pour aller à Vence.

Personnalités liées à la commune

* Yves Klein, peintre enterré à la Colle-sur-Loup où il possédait une maison de famille. En mémoire à ce peintre, son nom a été donné au collège.
* Daniel Pennac parmi ses différents lieux de vie séjourna avec sa famille à la Colle-sur-Loup
* Émilie Fer, kayakiste et championne olympique de canoë-kayak K1 (slalom) s'entraînant à la Colle-sur-Loup au club SPCOC depuis 1996.
* Bernard Collomb, pilote automobile, notamment de Formule 1 décédé à La Colle-sur-Loup en 2011.

Manifestations


En mai, on célèbre la fête de la rose qui a participé à la renommée de la commune durant de nombreuses années auprès des parfumeurs de Grasse.
Durant la saison estivale, de nombreuses manifestations ont lieu comme les nocturnes des antiquaires, des concerts de jazz ou bien des pièces de théâtre.
En août, la Fédération française d'aïkido et de budo (FFAB) organise un stage international d'aïkido, dirigé par Nobuyoshi Tamura jusqu'à sa mort en 2010.
En septembre, la commune remonte le temps pour célébrer les métiers d'antan.

 
Desplácese hacia arriba